Accessible à toutes

Les différents évenements n'ont pas seulement permis aux femmes françaises majeures de recourir à l'IVG .En effet, nous avons vu que toutes femmes sur le territoire Français peut se rendre dans un centre de plannification et demander l'avortement . Nous allons donc observer toutes les modalités possibles .

L'IVG est une pratique médicale accessible à toutes les femmes. En effet, la loi (article L.2212-1 du code de la santé publique) "permet à toutes femmes enceintes qui s'estiment placées dans une situation de détresse de demander à un médecin l'interruption de sa grossesse " qu'elles soient majeures ou mineures . Seule la femme concernée peut en faire la demande.

avortement-ivg-femme-grossesse-maxppp-930620-scalewidth-630-1.jpg

De plus , toutes femmes même étrangères peuvent avoir accès à l'IVG en France . Cependant , d'après l'article L.162-11 " l'interruption de grossesse pour une femme étrangère que si celle-ci justifie de conditions de résidence fixées par voie réglementaire" . Néanmoins quand celle-ci ne peut pas bénificier d'une prise en charge par la sécurité sociale ou la Couverture médicale universelle (CMU) elle peut tout de même recevoir une aide médicale de l'Etat  (AME) en justifiant de 3 mois de résidence ininterrompu en France , si elle est dans l'incapicité de le faire, les frais sont systématiquement pris en charge par l'Etat au titre des " soins d'urgence" . 

Enfin abordons le sujet de la femme mineure , la femme doit de son plein gré demander son intervention . En effet si elle décide de garder l'anonymat ou que les parents ne sont pas d'accord " les actes médicaux , l'anesthésie et les soins qui leur sont liés sont pratiqués à sa seule demande" . La femme mineure doit cependant demander à un majeur de son choix de la suivre durant les démarches . Son avortement est à 100% remboursé , effectivement l'intervention est prise à 80% par la sécurité sociale  , et le reste est pris en charge par la CMU ou les organismes de protection complémentaire ( assurances , mutuelles ) .

 

Parlerions nous de liberté si toutes les femmes ne pouvaient pas y recourir? Nous constatons que toutes personnes peux y accèder si elle le souhaite . Bien évidemment , certaines modalités rentrent en jeux et modifie le tarif qui peux être un obstacle pour quelques femmes . Cepedant celle-ci peuvent toujours passer en ' etat d'urgence' et ne pas payer les frais . 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site